Fonction

Dans l'enceinte de surveillance d'un système à double paroi, il y a constitution d'une surpression avec de l'air ou de l'azote.

Cette surpression est prévue si élevée qu'il y a une chute de pression en cas de non-étanchéité.
Les petites non-étanchéités peuvent être compensées par des pompes intégrées dans un cadre défini. Cela permet de compenser de petites non-étanchéités qui sont dues au montage et inévitables.

La pompe ne peut pas compenser les non-étanchéités importantes qui entraînent une perte de pression et le déclenchement des alarmes optiques et acoustiques.

Les détecteurs de fuite SGB sont conformes à la catégorie I de la norme européenne EN 13160. De pas leur conception, ils sont autocontrôlés et surveillent en permanence les deux parois d'un récipient.

Calcul de la pression d'alarme

La pression d'alarme doit être au moins 30 mbar supérieure à la pression des produits stockés, au fond du réservoir, plus une pression de superposition.

  fonction

 

L'utilisation des systèmes d'indication de fuite empêche le produit stocké de parvenir dans l'enceinte de surveillance lorsqu'il y a une fuite.

Tous les éléments de l'installation qui risquent d'entrer en contact avec le produit stocké doivent être suffisamment résistants (par ex. les conduites de raccordement dans l'orifice en dôme)

En cas de perméation de vapeurs explosives et dangereuses à travers la paroi intérieure du réservoir qui n'est pas suffisamment étanche, il faut assurer une protection antidéflagrante supplémentaire (par ex. un indicateur de fuite à gaz inerte sur les tanks GFK pour le stockage du carburant).

3-D Animation

Détection de fuite à surpression avec air à plusieurs réservoirs